Commentaire composé de l'article Réfugiés dans L'Encyclopédie de Diderot et D'Alembert

Commentaire composé de l'article Réfugiés dans L'Encyclopédie de Diderot et D'Alembert

Photo by Tim Marshall on Unsplash
Photo by Tim Marshall on Unsplash

Texte

Réfugiés (histoire politique moderne)

 

C'est ainsi que l'on nomme les protestants français que la révocation de l'Edit de Nantes a forcés de sortir de France, et de chercher un asile dans les pays étrangers, afin de se soustraire aux persécutions qu'un zèle aveugle et inconsidéré leur faisait éprouver dans leur patrie. Depuis ce temps, la France s'est vue privée d'un grand nombre de citoyens qui ont porté à ses ennemis des arts, des talents et des ressources dont ils ont souvent usé contre elle.

Cependant, à la honte de notre siècle, il s'est trouvé de nos jours des hommes assez aveugles ou assez impudents pour justifier aux yeux de la politique et de la raison la plus funeste démarche qu'ait jamais pu entreprendre le conseil d'un souverain. Louis XIV, en persécutant les protestants, a privé son royaume de près d'un million d'hommes industrieux qu'il a sacrifiés aux vues intéressées et ambitieuses de quelques mauvais citoyens qui sont les ennemis de toute liberté de penser, parce qu'ils ne peuvent régner qu'à l'ombre de l'ignorance. L'esprit persécuteur devrait être réprimé par tout gouvernement éclairé: si l'on punissait les perturbateurs qui veulent sans cesse troubler les consciences de leurs concitoyens lorsqu'ils diffèrent dans leurs opinions, on verrait toutes les sectes vivre dans une parfaite harmonie et fournir à l'envi des citoyens utiles à la patrie et fidèles à leur prince.

Quelle idée prendre de l'humanité et de la religion des partisans de l'intolérance ? Ceux qui croient que la violence peut ébranler la foi des autres donnent une opinion bien méprisable de leurs sentiments et de leur propre constance.

 

Diderot et D'Alembert, Encyclopédie


Pour bien maîtriser le thème de l'argumentation au Bac de français je vous recommande ce livre


Commentaire composé

I) Un article encyclopédique sur un thème historique

 

“C'est ainsi que l'on nomme les protestants français que la révocation de l'Edit de Nantes a forcés de sortir de France, et de chercher un asile dans les pays étrangers” - Cet extrait est bien un article historique puisqu’il cite un événement qui a bouleversé le quotidien des français  et force les persécutés à quitter la France.

 

“afin de se soustraire aux persécutions qu'un zèle aveugle et inconsidéré leur faisait éprouver dans leur patrie.- Souligne la cruauté de la persécution des protestants qui étaient tués  massivement dans cette guerre civile fratricide qui a été l’un des épisodes le plus sanglants l’histoire de France.

 

“Depuis ce temps, la France s'est vue privée d'un grand nombre de citoyens qui ont porté à ses ennemis des arts, des talents et des ressources dont ils ont souvent usé contre elle.” - Les narrateurs expliquent l’importance du patrimoine et les idées des protestants qui ont emporté dans leurs pays d’accueil leur argent et leur savoir (Rousseau en Suisse, Diderot en Russie). Les pays protestants de l’époque sont les ennemis traditionnels de la France, en particulier l’Angleterre et les Pays-Bas.

 

“Il n'est point de bon Français qui ne gémisse depuis longtemps de la plaie profonde causée au royaume par la perte de tant de sujets utiles.”- les narrateurs expliquent l’impact de l’exil des protestants sur le quotidien des français. L’expression de la “plaie profonde” connote la longue persécution des protestants au XVIe siècle et notamment le massacre de la Saint-Barthélemy le 24 août 1572 (visionner le film “La reine Margot” avec Isabelle Adjani et Jean-Hugues Anglade).   

 

Louis XIV, en persécutant les protestants, a privé son royaume de près d'un million d'hommes industrieux- Diderot et d’Alembert pose un fait historique sur le nombre de réfugiés que la révocation de l’Edit de Nantes a provoqué.

 

II) Une critique de l’intolérance

 

“Cependant, à la honte de notre siècle, il s'est trouvé de nos jours des hommes assez aveugles ou assez impudents pour justifier aux yeux de la politique et de la raison la plus funeste démarche qu'ait jamais pu entreprendre le conseil d'un souverain.”- Les narrateurs critiquent et portent un jugement sur les gens qu’ils qualifient d’ “aveugles” et d’ “imprudents” qui ont suivi la décision rétrograde d’un souverain (ici Louis XIV).

 

“qu'il a sacrifiés aux vues intéressées et ambitieuses de quelques mauvais citoyens qui sont les ennemis de toute liberté de penser, parce qu'ils ne peuvent régner qu'à l'ombre de l'ignorance.”- Ils expliquent que la révocation de l’edit de Nantes a été effectuée par pur intérêt politique de pouvoir réprimer le peuple et de régner par la terreur en instaurant l’ignorance

 

“L'esprit persécuteur devrait être réprimé par tout gouvernement éclairé: si l'on punissait les perturbateurs qui veulent sans cesse troubler les consciences de leurs concitoyens lorsqu'ils diffèrent dans leurs opinions,”- Ils critiquent les gens qui perturbent la paix dans la société. D'après les deux auteurs, les réprimés devrait être les perturbateurs de la paix et non pas les personnes dont l’opinion se différencient de la majorité politique ou religieuse.   

 

“Quelle idée prendre de l'humanité et de la religion des partisans de l'intolérance ?” -  Les deux auteurs posent une question rhétorique afin de critiquer l'intolérance du roi Louis XIV qui a choisi la persécutions au lieu de la paix pour contrôler son peuple.



III) De nouvelles valeurs humanitaires et philosophiques   

 

“L'esprit persécuteur devrait être réprimé par tout gouvernement éclairé: si l'on punissait les perturbateurs qui veulent sans cesse troubler les consciences de leurs concitoyens lorsqu'ils diffèrent dans leurs opinions,”-  Les deux auteurs citent ici un des principes de la philosophie des Lumières: les monarques éclairés qui à l’aide d’un conseiller (un philosophe des Lumières) gouvernent en paix et tolérance  sur leur peuple, comme Catherine II de Russie et Diderot.  

 

“on verrait toutes les sectes vivre dans une parfaite harmonie et fournir à l'envi des citoyens utiles à la patrie et fidèles à leur prince.” - Les philosophes des Lumières expliquent que la tolérance devrait être la base du règne d’un monarque ce qui va encourager le peuple à lui rester fidèle.

 

“Ceux qui croient que la violence peut ébranler la foi des autres donnent une opinion bien méprisable de leurs sentiments et de leur propre constance.” - Les deux auteurs utilisent le pronom démonstratif “ceux” qui vise les personnes utilisant la violence pour atteindre leur but. Ces personnes qui persécutent des croyants dans le but de leur faire abjurer leur foi sont elles-mêmes des personnes de peu de foi car si elles étaient elles-mêmes torturées, elles ne tarderaient pas à changer de religion, car si tel n’était pas le cas, elles ne penseraient pas que la persécution puisse être un moyen efficace de conversion. Ce sont donc des personnes inconstantes dans leurs idées et faibles dans leur foi.


Écrire commentaire

Commentaires : 0