Commentaire composé du poème "Ma bohème" de Rimbaud

Commentaire composé du poème "Ma bohème" de Rimbaud

Photo by Brent Cox on Unsplash
Photo by Brent Cox on Unsplash

Texte

Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées;

Mon paletot soudain devenait idéal;

J'allais sous le ciel, Muse, et j'étais ton féal;

Oh! là là! que d'amours splendides j'ai rêvées!

Mon unique culotte avait un large trou.

Petit-Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course

Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.

Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou

 

Et je les écoutais, assis au bord des routes,

Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes

De rosée à mon front, comme un vin de vigueur;

 

Où, rimant au milieu des ombres fantastiques,

Comme des lyres, je tirais les élastiques

De mes souliers blessés, un pied près de mon coeur!

 

 

 

Arthur Rimbaud


Pour apprendre à bien analyser un poème je vous recommande de lire ce livre de méthodologie


Commentaire composé

Introduction

 

      Ecrit à l'âge de 16 ans, Ma Bohème évoque une ou plusieurs de ses fugues. Il veut fuir un milieu étouffant et le conformisme. Il s'agit d'un sonnet léger de formes traditionnelles, pleines de fantaisies, de jeunesse qui illustrent bien les errances adolescentes de Rimbaud. 

 

1°/ Images du voyage

 

a) Le titre évoque un voyage sans itinéraire précis donc une errance selon le hasard et la fantaisie

 

b) L'expression du déplacement:

 

Elle se fait par les verbes: au vers 1"Je m'en allais" > sans précision du lieu. Le temps est l'imparfait à valeur durative. Des lieux sont cependant indiqués "sous le ciel", "mon auberge", "au bord des routes" > images traditionnelles du voyage meme si ces indications sont vagues. Mise en valeur de "sous le ciel" avec la césure.

 

c) vagabondage heureux et insouciant qui domine le poème avc une idée de joie puisque ce voyage n'a aucun but, aucune contrainte donc insouciance du voyageur. Il semble privilégié le voyage nocturne "Grande Ourse"; on a l'impression qu'il se fond dans la nature.

 

 

2°/ Le voyage, inséparable de la poésie 

 

a) Le voyageur est un poète

 

Dès le titre, nous observons "Ma Bohème"> Il est question de sa vie et individualise ce voyage. Le mot "bohème" établit un lien avec les milieux littéraires. Champ lexical de la poésie "Petit Poucet rêveur", "Muse".

 

b) la poésie, passe-temps du voyageur.

 

Champ lexical "rime" mis en valeur par l'enjambement, "rimant" participe présent donc l'action est en train de se faire. La poésie est l'activité essentielle du jeune voyageur.

Association "lyres" - "élastiques" qui représentent des cordes. "lyres", instrument qui symbolise le poète. Le voyageur est soumis à une divinité inspiratrice "j'étais ton féal". Ces images de la poésie révèlent la jeunesse du poète.

 

c) l'expression poétique du voyage:

 

Rimbaud nous montre que tout est soumis à une métamorphose; d'ailleurs il est d'abord "féal" puis "Petit Poucet" . Autodérision, autoportrait par les vêtements troués > il montre qu'il est au dessus de tout ce qui est matériel et emploie un vocabulaire trivial. Métamorphose des lieux concrets en lieux magiques. Importance du thème stellaire "Mes étoiles". Rimbaud métaphorise les étoiles comme autant de présence féminine "frou-frou".

 

 

3°/ Raisons du rapprochement voyage-poésie

 

a)La poésie et le voyage permettent d'accéder à des mondes nouveaux

 

l'ailleurs "ombres fantastiques". Cela suggère aussi de nombreuses sensations "je les écoutais", "je sentais"

 

b) poésie et voyage = liberté et création:

 

"je m'en allais" > liberté mais aussi caractère illimité et infini de ce voyage. Refus des contraintes poétiques même s'il s'agit d'un sonnet mais beaucoup de liberté par prosodie classique> ton de fantaisie. Mélange de registres lexicaux "culotte" opposé à "idéal"

Beaucoup de ruptures dans les alexandrins + enjambements, rejets. "Oh! là! là!" > amusement de Rimbaud

 

Conclusion

 

Poème qui révèle les orientations futures de Rimbaud.

 

Ce voyage initiatique est en dehors des règles de la poésie traditionnelle et préfigure l'expérience du Bateau Ivre. 


Écrire commentaire

Commentaires : 0