Commentaire composé sur le poème de Ronsard "Je vous envoie un bouquet que ma main"

Commentaire composé sur le poème de Ronsard "Je vous envoie un bouquet que ma main"

Photo by Annie Spratt on Unsplash
Photo by Annie Spratt on Unsplash

Texte

Je vous envoie un bouquet que ma main

Vient de trier de ces fleurs épanies ;

Qui ne les eût à ce vêpre cueillies

Chutes à terre elles fussent demain.

Cela vous soit un exemple certain

Que vos beautés bien qu'elles soient fleuries

En peu de temps cherront toutes flétries

Et comme fleurs périront tout demain.

 

Le temps s'en va, le temps s'en va, ma Dame,

Las ! le temps non, mais nous, nous en allons,

Et tôt serons étendus sous la lame ;

 

Et des amours desquelles nous parlons,

Quand serons morts, n'en sera plus nouvelle ;

Pour ce, aimez-moi cependant qu'êtes belle.

 

Ronsard

Commentaire composé

“Je vous envoie un bouquet que ma main Vient de trier de ces fleurs épanies ;” : Ce texte est un poème lyrique au l’auteur s’implique personnellement, on peut le voir avec l’apparition du pronom personnel “je” dès les premiers vers. Mais aussi avec les verbes d’action comme “trier” qui montre bien les intentions de Ronsard de séduire la jeune femme.

 

I La comparaison entre la femme et la fleur

“Et comme fleurs périront tout demain.”: comparatif comme qui montre la comparaison avec la femme.

“Cela vous soit un exemple certain Que vos beautés bien qu'elles soient fleuries En peu de temps cherront toutes flétries” : donc il compare la peau de la dame aux pétales de la fleur tombant par terre qui évoquent les rides.

“Qui ne les eût à ce vêpre cueillies Chutes à terre elles fussent demain.”: ces vers soulignent la fragilité des fleurs car elles fanent vite comme la beauté de la femme.

“Et comme fleurs périront tout demain.”: la fin du vers nous montre bien l’avertissement menaçant de Ronsard.


Écrire commentaire

Commentaires: 0