Commentaire composé sur le poème "Parfum exotique" de Baudelaire

Commentaire composé sur le poème "Parfum exotique" de Baudelaire

Photo by Mike Aunzo on Unsplash
Photo by Mike Aunzo on Unsplash

Texte

“Parfum exotique”

 

Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d'automne,

Je respire l'odeur de ton sein chaleureux,

Je vois se dérouler des rivages heureux

Qu'éblouissent les feux d'un soleil monotone;

 

Une île paresseuse où la nature donne

Des arbres singuliers et des fruits savoureux;

Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,

Et des femmes dont l'oeil par sa franchise étonne.

 

Guidé par ton odeur vers de charmants climats,

Je vois un port rempli de voiles et de mâts

Encor tout fatigués par la vague marine,

 

Pendant que le parfum des verts tamariniers,

Qui circule dans l'air et m'enfle la narine,

Se mêle dans mon âme au chant des mariniers.

 

 

Baudelaire, Les Fleurs du Mal

Commentaire composé

 

I L’exotisme

 

  1. L’évocation de la nature tropicale 

 

“Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d'automne” : Les deux quatrains de ce sonnet placent le cadre exotique de la rêverie du poète. Ainsi dès le premier vers nous voyons que le poète se laisse transporter par ce cadre qui l’incite à fermer les yeux et à rêver.

“Je vois se dérouler des rivages heureux” : On retrouve ici l’idée d’un paysage exotique avec des bords de plages propices à la rêverie. 

“Qu'éblouissent les feux d'un soleil monotone;” : Dans ce sonnet tout semble extraordinaire de par l’utilisation de termes mélioratifs tels que “éblouissent”. 

“Une île paresseuse où la nature donne Des arbres singuliers et des fruits savoureux;” : Cette île où il semble bon de ne rien faire prend l’apparence de l’Eden puisque c’est dans ce lieu qu’Eve et Adam avaient tout à leur disposition mais où le fruit les a fait péchés. 

“Des hommes dont le corps est mince et vigoureux, Et des femmes dont l'oeil par sa franchise étonne.” : Cet île semble parfaite tout comme ses habitants. 

 

 

b) L’importance des synesthésies 

 

“Je respire l'odeur de ton sein chaleureux,”: Il semble que le poète est emporté comme si un philtre l’avait détaché de la réalité. Par ailleurs, on note la présence des sens qui semblent être l’élément déclencheur de ce rêve. 

“Je vois se dérouler des rivages heureux”: Le sens de la vue est aussi représenté dans ce poème et permet au poète de transporter son lecteur grâce à une description détaillé et vivante de par les sens. 

“Se mêle dans mon âme au chant des mariniers.” : Le poète semble faire qu’un avec l’odeur exotique. 

“Pendant que le parfum des verts tamariniers,” : On retrouve à la fin du poème l’odorat, on remarque donc que le poème est encerclé par le sens de l’odorat tout comme le poète semble encerclé par la sensualité de la femme. 


Écrire commentaire

Commentaires: 0