Lecture analytique de Béroul, Tristan et Yseut, la forêt de Morois

Lecture analytique de Béroul, Tristan et Yseut, la forêt de Morois

Photo by Vanessa von Wieding on Unsplash
Photo by Vanessa von Wieding on Unsplash

De « Un jour, ils arrivèrent par hasard à l’ermitage de frère Ogrin » à « Que Dieu qui créa le monde vous accorde un repentir bien sincère ».

 

 

Tristan et Yseut, recherchés par le roi Marc et ses chevaliers, se cache dans la forêt du Morois. Ils arrivent par hasard chez l'ermite Ogrin, qui essaye de les aider en les sermonant pour les faire renoncer à leur relation adultère. Il prévient Tristan qu’une récompense est proposée à celui qui le livrera mort ou vif. Ogrin propose à Tristan de le confesser en rémission de ses péchés mais Tristan refuse car il préfère ne pas blesser Yseut. De plus Tristan rappelle que son amour a été causé par un philtre, et qu'il ne peut donc s'y soustraire. Ogrin lui explique qu'en vivant dans le péché il se coupe de Dieu et qu'on peut donc le considérer comme un homme mort car est vivant celui qui vit selon les règles de Dieu. Ce à quoi Tristan répond que cela ne dépend pas de lui. Ogrin veut que Tristan se repente mais Tristan dit qu'ils ne peut se repentir d'un péché dont il n'est pas coupable, car il se considère comme une victime de la magie. L'amour de Tristan envers Yseut est plus fort que son amour envers Dieu, c'est pourquoi il refuse de renoncer à son péché.

Écrire commentaire

Commentaires: 0