Commentaire composé sur Sénèque, Agamemnon, Scène IX

Commentaire composé sur Sénèque, Agamemnon, Scène IX, de « Je songerai plus tard à briser cette fille révoltée » à « Une mère ne doit pas entendre ces abominations ».

Photo by Macu ic on Unsplash
Photo by Macu ic on Unsplash
  1. Un conflit inégal

 

Clytemnestre accuse Electre d’être une fille indigne et Electre reproche à sa mère d’avoir assassiné Agamemnon, son père (« Tu es barbouillée du sang de ton mari ») et de vouloir tuer Oreste, son frère (« Il est en sûreté »). Le mode dominant dans cet échange est l’impératif qui souligne l’impossible réconciliation entre la mère et la fille : « Rends-moi mon fils ! », « Rends-moi mon père ! ».

 

  1. Electre, agent du désordre

 

 

Electre est une héroïne tragique car elle n’a pas peur d’offrir sa vie en sacrifice et court au devant du danger : « Je veux bien mourir Mourir de ta main Tout de suite ». Le mot sacrifice est même employé «  Si tu préfères me sacrifier comme une bête ». Egisthe porte atteinte à la grandeur d’Electre en la rabaissant : « Petite fille, tu es folle » ce qui va exciter encore davantage sa colère.

Écrire commentaire

Commentaires: 0