Commentaire composé sur Zola, Nana, chapitre 13, de “Il en arrivait maintenant à une passion exclusive” à “une nuit de tendresse compensait les tortures de tout

Commentaire composé sur Zola, Nana, chapitre 13, de “Il en arrivait maintenant à une passion exclusive” à “une nuit de tendresse compensait les tortures de toute la semaine”

Image parRobert Balog de Pixabay
Image parRobert Balog de Pixabay

I) Deux visions antagonistes

 

Muffat recherche un amour romantique car il était très amoureux de Nana : “Il aimait Nana avec un besoin de la savoir à lui seul, de l’entendre, de la toucher, d’être dans son haleine” mais cette amour est ridicule pour Nana car elle n’aime pas Muffat. Elle souhaite juste avoir des relations intimes sans avoir de sentiment juste pour avoir de l’argent et avoir un pouvoir : “Cependant, elle avait juré, et il la payait pour ça”

“Dieu le père” “religion” “confessait” “joie du péché” “foi” “de croyant”, “passion”.

Muffat fait référence à Jésus car  il souffre énormément à cause de l’indifférence de Nana qui prend du plaisir à le faire souffrir. Sa passion pour la prostituée est comparée à la Passion du Christ, c’est donc un passage blasphématoire.

Le narrateur montre l'infidélité de Nana quand elle dit à Muffat que “Quand un homme me plaît, je couche avec.” et qu’il n’a pas le choix et qu’il ne peut pas donner son avis. “Maintenant, c’était sa façon de l’attacher davantage;”   

 

 

II) Les rapports de classe

 

Le surnom “le petit mufe” fait penser à un enfant car Nana se place en position de supériorité par rapport à Muffat.

Nana humilie Muffat en le traitant comme un enfant d’où son surnom et elle ne lui laisse aucun moyen de donner son avis et l’obligation d’accepter ses exigences sinon il se fait chasser : “En voilà assez, hein ?... Si ça ne te convient pas, tu vas faire le plaisir de sortir… Je ne veux pas que tu cries chez moi… Mets bien dans ta caboche que j’entends être libre.”

Le besoin de dominer de Nana vient de son milieu social d’origine car ses parents étaient tous les deux alcooliques et misérables et sa mère était complètement soumise à son père. 


 

 

Nana et Muffat ont échangé leurs rapports de force puisque Muffat est un homme d’une quarantaine d’années haut placé dans la société qui se fait dominer par Nana, une femme et qui a la moitié de son âge et qui, de plus, est tout en bas de l’échelle sociale.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0