Résumé de L'appel de la forêt de Jack London

Résumé de L'appel de la forêt de Jack London

Situé en Californie à la fin des années 1800, « L’appel de la forêt » met en vedette un chien nommé Buck qui a été élevé sur un domaine appartenant au juge Miller. Buck est un gros chien, en partie St. Bernard et en partie berger écossais. Il se considère comme le prince de la maison du juge Miller. Mais l'un des serviteurs du juge Miller vend secrètement Buck à un étranger. L'homme met Buck dans une caisse et l'expédie à Seattle, où un autre homme discipline Buck en le battant avec une barre de fer. Buck se rebelle contre ces mauvais traitements. Ensuite, Buck se rend en bateau dans le Grand Nord. Sur la rive, Buck voit un husky et d'autres chiens tuer une chienne nouvellement arrivée, et Buck se rend rapidement compte qu'il n'y a pas de fair-play dans le Grand Nord ; c'est tuer ou être tué. Deux hommes, François et Perrault, achètent Buck et l'ajoutent à leur attelage de chiens. Buck apprend à tirer un traîneau et à dormir en creusant un nid dans la neige, mais il apprend également à se méfier et à détester le chef de l'attelage, un chien perfide nommé Spitz. François et Perrault placent Buck dans un attelage de huit chiens, dont Spitz est le chien de tête, et l’attelage tire un traîneau sur le terrain enneigé en direction de la ville de Dawson. Alors que Buck s'adapte à sa nouvelle vie, il perd sa domestication et embrasse ses instincts primordiaux. Spitz essaie de se battre avec Buck, mais Buck évite une confrontation, se concentrant plutôt sur l'adaptation à sa nouvelle vie. Une nuit, des loups voraces attaquent le camp et dévorent toute la nourriture. Alors que François, Perrault et les chiens de traîneau poursuivent leur voyage ardu vers Dawson, Buck gagne en confiance et indique clairement qu'il n'a pas peur de Spitz. Sentant la mutinerie imminente de Buck, l'attelage de chiens devient indiscipliné. Lorsque l'expédition arrive à Dawson, Buck se repose et écoute le chant des loups. Lors de l’excursion en traîneau suivante, Spitz affronte Buck ; ils ont une bataille féroce, et Buck paralyse Spitz. Puis les autres chiens de l’attelage entourent Spitz et le tuent sous les yeux de Buck, triomphant. Après avoir battu Spitz, Buck assume le rôle de chien de tête. Buck s'avère être un excellent leader, disciplinant les chiens au besoin. Lorsque François et Perrault obtiennent une nouvelle mission, ils remettent l'attelage de chiens à un métis écossais qui doit livrer une lourde charge de courrier dans le Nord. Pendant la nuit, lorsque Buck regarde le feu, il a des visions d'un homme primitif qui a peur de l’obscurité. À Skaguay, en Alaska, Buck et son attelage de chiens sont vendus à deux hommes inexpérimentés nommés Hal et Charles, ainsi qu'à la femme de Charles, Mercedes, qui est également la sœur de Hal. Le trio inepte surcharge le traîneau et refuse de reposer les chiens épuisés, qui viennent de parcourir 2 500 miles, et alors que l’attelage traverse la nature sauvage, certains des chiens meurent de faim. Bien qu'il déteste ses nouveaux maîtres, Buck travaille aussi dur que possible, mais lui aussi s'épuise. Finalement, l'expédition se rend au camp de John Thornton, qui les avertit que le fond du sentier tombe à cause de la fonte des glaces. Hal ignore les conseils et bat Buck pour l'amener à se lever. Enragé, Thornton repousse Hal et lâche Buck. L'expédition se poursuit sans Buck, mais le traîneau perce la glace et Hal, Charles, Mercedes et les chiens de traîneau périssent noyés dans l’eau glacée. Les soins de John Thornton permettent à Buck de retrouver la santé, et Buck et Thornton forment un lien solide. Bien que Buck se soit connecté à son instinct primordial de loup, il se consacre fidèlement à Thornton. Lorsque le bateau de Thornton se renverse dans une eau glacée et rapide, Buck n'hésite pas à nager au secours Thornton pour lui sauver la vie. De retour à Dawson, Buck gagne un pari pour Thornton en tirant un traîneau chargé de 1 000 livres de marchandises. Grâce à ses gains, Thornton et ses amis Hans et Pete financent la recherche d'une mine perdue dans le Grand Nord. Buck dirige un attelage de chiens, et il aime être immergé dans la nature. Finalement, les hommes trouvent un ruisseau avec de l'or en abondance et établissent leur campement. Dans les semaines qui suivent, alors que Thornton et ses amis prospectent, Buck erre souvent dans les bois pour chasser. Il devient fier de sa capacité de prédateur, mais il retourne toujours à Thornton et à son campement. Un soir, Buck trouve Hans et quelques chiens morts et entend des Yeehats chanter. (Les Yeehats sont une tribu fictive de membres des Premières Nations.) Enragé, Buck attaque les Yeehats, en tuant certains et dispersant le reste. Buck trouve ensuite Thornton mort près d'une piscine, et il pleure son maître. Cette nuit-là, Buck entend l'appel de la forêt. Son dernier lien avec les humains étant désormais brisé, Buck se dirige vers la forêt, où il rencontre une meute de loups. Buck montre sa domination en tuant le mâle dominant, et la meute accepte Buck comme son nouveau chef.

Écrire commentaire

Commentaires: 0