Explication de Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand

Explication de Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand

Dans Cyrano de Bergerac, Rostand explore les contrastes de beauté intérieure et extérieure, ainsi que de laideur intérieure et extérieure. L'auteur montre ces éléments en différentes combinaisons à travers les quatre personnages principaux : Cyrano de Bergerac, Roxane, Christian de Neuvillette et le comte de Guiche. Cyrano a la laideur extérieure, la beauté intérieure et la laideur intérieure. Son énorme nez rend son apparence peu attrayante. Cependant, il a de nombreuses nobles qualités intérieures, telles que l'habileté poétique, une sensibilité romantique, la compassion pour les opprimés et la volonté de dire la vérité quel que soit le danger. Cyrano, cependant, a aussi un côté plus sombre. Sa peur d'être rejeté par la femme qu'il aime l'amène à commettre des tromperies qui ont des résultats tragiques. Ce faisant, il trompe non seulement les autres, mais aussi lui-même. Roxane a la beauté extérieure, la beauté intérieure et la laideur intérieure. Elle a de nombreuses qualités intérieures positives, telles que l'intelligence, le courage et une âme romantique, mais elle est prête à tromper les autres pour atteindre ses objectifs. Christian a aussi la beauté extérieure, la beauté intérieure et la laideur intérieure. Cependant, ses caractéristiques intérieures sont directement opposées à celles de Roxane et de Cyrano. Elle est intelligente avec les mots ; Christian est terne avec les mots. Elle a un esprit volontaire sujet à la tromperie ; Christian se laisse facilement manipuler par les autres. Christian, cependant, est une personne fondamentalement honnête, qui se sent mal à l'aise d'être trompeur. En revanche, Cyrano et Roxane ne semblent avoir aucun scrupule à être manipulateurs. Enfin, le comte de Guiche a une beauté extérieure et une laideur intérieure. C'est une personne froide et calculatrice qui trompe et manipule les autres pour ses propres ambitions. Ses vertus intérieures semblent peu nombreuses, mais il fait preuve de bravoure à la bataille d’Arras. À travers les différents traits intérieurs et extérieurs des personnages principaux, Rostand suggère que la personne idéale n'existe pas. Chaque personne a ses défauts, qui peuvent conduire à la tromperie et à la tragédie. Lorsque Cyrano tente de créer l'homme idéal en prêtant sa beauté intérieure à la beauté extérieure de Christian, la tentative réussit pendant un certain temps, mais finit par s'effondrer, nuisant à toutes les personnes impliquées. Rostand démontre également l'adage selon lequel les gens ont malheureusement tendance à juger un livre par sa couverture, plutôt que par son contenu. Beaucoup de personnages de la pièce sont préoccupés par la façon dont ils apparaissent à la société et dont les autres perçoivent leur apparence. Pour cette raison, les qualités intérieures d'une personne, telles que l'âme sensible de Cyrano et l'intelligence de Roxane, sont considérées comme moins importantes. L'ensemble de la pièce est encadré par le thème de la tromperie : dans la scène d'ouverture de la pièce, Rostand montre la tromperie impliquée dans la représentation d'une pièce pour un public. Dans ce cas, les gens du public se laissent tromper lorsqu'ils entrent dans l'histoire de la pièce. Rostand complique ainsi davantage l'exploration de la tromperie et de la réalité par la pièce en montrant comment ce type de tromperie théâtrale peut être utilisé pour transmettre des vérités sur la nature humaine. Il y a deux causes principales aux actes de tromperie que divers personnages accomplissent, à savoir l'ambition et la peur du rejet. Cyrano craint que Roxane ne rejette son amour pour elle à cause de sa laideur. Cependant, il veut toujours recevoir son amour. Il essaie donc d'atteindre cette ambition en écrivant des lettres d'amour que Christian peut donner à Roxane. De cette façon, il fait l'expérience de l'amour de Roxane à travers son substitut, Christian. De son côté, Christian craint d'être rejeté par Roxane à cause de sa stupidité. Aussi, comme Cyrano, il veut recevoir l'amour de Roxane. Il est donc prêt à recourir à la tromperie. En revanche, Roxane et de Guiche trompent les autres principalement pour réaliser leurs ambitions. Roxane veut épouser Christian, alors elle trompe de Guiche pour obtenir son but. De Guiche aime Roxane, mais parce qu'il est marié, il sait qu'il ne peut pas l'avoir comme femme. Il prévoit donc une tromperie qui implique que Valvert épouse Roxane afin qu'il puisse facilement avoir une liaison avec Roxane. Pour Rostand, la tromperie conduit souvent à des résultats tragiques. À cause de la tromperie de Roxane, Christian est dévasté quand il se rend compte qu'elle ne peut pas vraiment l'aimer. Roxane finit par pleurer pendant des années une personne qu'elle n'aime pas, puis pleure la personne qu'elle aime, la laissant terrassée. Cyrano vit une vie de frustration, rendant visite à la femme qu'il aime tout en lui cachant son amour. À première vue, les tromperies de de Guiche semblent lui avoir donné ce qu'il veut, à savoir le succès dans la société. Cependant, même ce succès est lourd de douleur. Vers la fin de la pièce, de Guiche réfléchit avec regret à ses rêves perdus. Apparemment, de Guiche avait autrefois de nobles idéaux, mais les a perdus en recourant à la tromperie pour atteindre ses objectifs. Rostand parle de la fierté comme d’une épée à double tranchant qui peut à la fois profiter et nuire à une personne. L'auteur transmet principalement le thème de l'orgueil à travers Cyrano et de Guiche. Bien que les deux soient fiers, ces personnages sont fiers pour différentes raisons. La fierté de Cyrano vient de l'intégrité et du respect de ses idéaux. En revanche, de Guiche est fier de son haut statut social et de sa supériorité sur les autres. L’orgueil de Cyrano le pousse à se battre pour la justice et pour la vérité. Cependant, sa fierté l'empêche également de déclarer son amour pour Roxane. La fierté de De Guiche lui permet de manipuler des personnes qu'il considère comme inférieures et d'obtenir ainsi du succès. Pour cette raison, il planifie l'endroit où l'attaque espagnole aura lieu pour se venger de Cyrano. Cependant, cette manipulation fonctionne contre lui lorsque Roxane arrive, et il se rend compte avec horreur qu'elle pourrait être blessée dans l’attaque. Rostand suggère que Christian et Roxane sont également fiers, mais ne développe pas largement ce trait pour l'un ou l'autre personnage. Christian semble être fier d'être un homme courageux et combatif. Pour cette raison, il essaie de se battre avec Cyrano. Et Christian a assez de fierté pour rompre sa relation avec Roxane quand il se rend compte qu'elle aime Cyrano. Quant à Roxane, sa fierté tourne autour de sa sensibilité à la poésie et aux arts.

Écrire commentaire

Commentaires: 0