Résumé de Orgueil et préjugés de Jane Austen

Résumé de Orgueil et préjugés de Jane Austen

"Orgueil et préjugés" s'ouvre sur la nouvelle qu'un jeune homme riche, Charles Bingley, arrive à Netherfield Park, un grand domaine. La nouvelle est accueillie avec beaucoup d'enthousiasme par les membres de la famille Bennet, qui vivent dans le domaine voisin de Longbourn, dans le village du même nom. À Mme Bennet, la nouvelle est particulièrement bienvenue. En tant que mère de cinq filles célibataires, son objectif le plus urgent est de voir chacune de ses filles se marier. Les sœurs - Jane, Elizabeth, Mary, Catherine (Kitty) et Lydia - sont intriguées par cette nouvelle arrivée et ravies lorsque la famille est invitée à assister à un bal où M. Bingley apparaîtra. Au bal, Jane, la fille aînée des Bennet, et M. Bingley ressentent une attraction mutuelle. L'un des amis de Bingley, Fitzwilliam Darcy, assiste également au bal. Sa distance et son comportement hautain envers Elizabeth, la deuxième des sœurs Bennet, contrastent avec les manières gracieuses et joyeuses de Bingley. Au fil des semaines, lors de divers événements, M. Darcy est intrigué par Elizabeth, mais elle garde une mauvaise impression de lui sur la base de son comportement antérieur. Cependant, une parade nuptiale entre Jane et Charles Bingley semble se développer, et les sœurs Bingley invitent Jane à visiter Netherfield. En s'y rendant, elle est prise dans une tempête de pluie et tombe malade. Élisabeth part pour Netherfield pour s'occuper de sa sœur. Son apparition et son séjour à Netherfield créent une certaine tension pour Caroline, la sœur de Bingley, qui remarque l'intérêt croissant de Darcy pour Elizabeth. Caroline se considère comme un meilleur parti pour le riche gentleman. L'un des cousins de Bennet, M. Collins, visite la maison Bennet. M. Collins, un ministre de Hunsford, hérite du domaine de Longbourn. Cet arrangement est le résultat de lois exigeant que les successions soient transmises à des parents masculins. Lady Catherine de Bourgh, la personne qui l'a aidé à atteindre son poste de ministre - lui a demandé d'épouser l'une des filles Bennet. Il demande Elizabeth en mariage. Elle le trouve pompeux et odieux et le refuse catégoriquement, contre la volonté de sa propre mère. Profondément offensé, M. Collins propose ensuite à Charlotte Lucas, une amie d'Elizabeth. Elle accepte sa demande. Les sœurs Bennet rencontrent un groupe d'officiers de milice qui sont stationnés près de chez elles. Elizabeth s'intéresse à un beau soldat, George Wickham, qui lui parle de sa relation passée avec M. Darcy. Wickham explique à quel point Darcy était cruel envers lui. Ces informations confirment les mauvaises impressions d'Elizabeth sur M. Darcy. M. Darcy et les Bingley quittent Netherfield de manière inattendue pour se rendre à Londres. Jane est contrariée parce qu'elle espérait que sa relation avec M. Bingley allait s'épanouir. Lorsque Jane se rend à Londres peu de temps après, Caroline Bingley la traite grossièrement, et Jane ne voit pas M. Bingley du tout. Elizabeth va voir son amie Charlotte, qui est maintenant mariée à M. Collins. En rendant visite à son amie, Elizabeth voit Lady Catherine de Bourgh, qui est également la tante de Darcy. Lors de la visite d'Elizabeth chez les Collins, Darcy fait plusieurs apparitions. Lors d'une de ses visites, il choque Elizabeth avec une demande en mariage maladroite. Elle le refuse, lui disant qu'elle trouve son attitude hautaine et son intervention dans l'affaire de Jane intolérables. Elle l'accuse également de conspirer pour garder Jane et M. Bingley à l’écart. Enfin, elle lui reproche son comportement cruel envers Wickham. Après le refus d'Elizabeth, Darcy réapparaît avec une lettre qui explique tout. Il lui dit qu'il a encouragé Bingley à se séparer de Jane parce qu'il ne pensait pas qu'ils étaient vraiment amoureux l'un de l'autre. Il révèle également que Wickham est un scélérat. Elizabeth commence à repenser ses sentiments à propos de Darcy. Quand elle arrive à la maison, elle snobe Wickham. À ce moment-là, la milice locale doit déménager à Brighton. Lydia, particulièrement consumée par le flirt avec les officiers, est contrariée. Elle supplie avec succès son père de lui permettre de rester avec un ami de la famille à Brighton pour l’été. Pendant l'été, Elizabeth part également en vacances, cette fois avec son oncle et sa tante, M. et Mme. Gardiner. Ils voyagent dans le nord de l'Angleterre, dans le quartier de Pemberley. Une fois assurée que Darcy n'est pas dans les parages, Elizabeth se sent libre d'explorer Pemberley et ses bâtiments et terrains exquis. Alors que son attitude à son égard devient encore plus favorable, Darcy apparaît de manière inattendue. Il encourage Elizabeth à passer du temps avec sa sœur, Georgiana. Au cours de cette visite, Elizabeth reçoit des nouvelles choquantes de chez elle. Sa plus jeune sœur, Lydia, s'est apparemment enfuie avec Wickham. Sachant que les actions de Lydia pourraient potentiellement déshonorer la famille Bennet, Elizabeth confie ces nouvelles à Darcy, puis rentre chez elle. M. Gardiner et M. Bennet recherchent Lydia et Wickham. Finalement, Gardiner les localise et rapporte qu'un bienfaiteur a pris des dispositions pour que Wickham épouse Lydia en échange d'un revenu annuel, sauvant ainsi la famille Bennet du scandale. La famille est soulagée. Elizabeth apprend plus tard que M. Darcy est la source de l'argent qui sera versé à Wickham. Elle est mortifiée que sa famille ait causé un tel scandale, mais aussi touchée par l'intervention de Darcy. Après un bref retour à Longbourn, George et Lydia Wickham partent pour le nord de l'Angleterre, où Wickham est maintenant stationné. Peu après, M. Bingley retourne à Netherfield et cherche Jane une fois de plus. Il lui fait sa demande en mariage, et la famille est ravie. Darcy est également réapparu et semble mal à l'aise avec d’Elizabeth. Lady Catherine de Bourgh vient à Longbourn et, à l'étonnement d'Elizabeth, tente d'obtenir d'elle une promesse de refuser toute proposition de son neveu. Elizabeth n'est pas d'accord avec cela, même si aucune proposition n'a été faite. Peu de temps après, Darcy dit à Elizabeth que ses sentiments pour elle n'ont pas changé, et il lui demande de l'épouser. Elle accepte volontiers. Les deux sœurs aînées Bennet sont mariées aux deux amis et s'installent l'une près de l'autre, donnant une fin heureusement au roman.

Écrire commentaire

Commentaires: 0