Résumé de Oedipe à Colone de Sophocle

Résumé de Oedipe à Colone de Sophocle

 

Prologue

Deux mendiants, un vieil homme aveugle et une jeune femme, entrent. Il s'agit d'Œdipe, ancien roi de Thèbes, et de sa fille Antigone, qui a pris les soins de son père. Ils errent depuis de nombreuses années, depuis l'exil auto-imposé d'Œdipe du pays où il était souverain. Œdipe demande lassivement à quel endroit ils sont venus. Antigone ne sait pas, bien qu'elle reconnaisse Athènes au loin.

Parados

Antigone conduit Œdipe dans un bosquet d'arbres et l'aide à s'asseoir. Juste à ce moment-là, un étranger s'approche et leur dit qu'ils doivent bouger. L'endroit où ils se reposent est sacré pour les Eumenides (également appelés "les Bienveillants" ou "Furies"), qui sont les déesses de la vengeance dans les enfers. Cet endroit est Colonus, un endroit sacré qui "sauvegarde Athènes". Ses habitants honorent sa sainteté non pas en la transformant en légende mais en vivant réellement ici.

Quand Œdipe apprend que Thésée, roi d'Athènes, gouverne également Colonus, il demande à l'étranger de délivrer un message au roi. "Un service insignifiant" apportera à Thésée et à Athènes une grande récompense. Reconnaissant la vraie noblesse chez Œdipe, l'étranger part alerter les habitants de Colonus de ces nouveaux arrivants.

Épisode 1

Un groupe d'aînés, qui jouent le rôle du chœur de la pièce, arrive à la recherche d'Œdipe. Quand il avance avec Antigone, les hommes sont horrifiés par son apparence. Ils l'ordonnent de sortir du bosquet sacré et l'interrogent. Au début, Œdipe refuse de s'identifier. "Mon origine est terrible", dit-il. Cependant, les hommes le pressent, et finalement il leur dit qu'il est le fils de Laius de la race de Labdacus. Horrifiés, les hommes reculent. Maintenant, ils savent exactement qui il est. C'est l'homme qui a tué son père sans le savoir et épousé sa propre mère. Sa présence même pollue le sol, et il doit partir immédiatement.

Œdipe proteste contre le fait qu'il n'a pas accompli ces terribles actes sciemment. C'est un "homme pieux et saint", et son fait d'être ici aidera les citoyens d'Athènes. Avant que le chœur puisse répondre, la deuxième fille d'Œdipe, Ismène, monte de manière inattendue jusqu'au groupe. Elle est partie de Thèbes, en grand péril, pour avertir Œdipe que ses deux fils, Polyneice et Étocle, sont en guerre l'un contre l'autre. Tous deux espèrent s'emparer de la couronne thébaine du roi Créon, qui a succédé à Œdipe.

Un oracle a prédit que le côté victorieux sera celui qui abrite le lieu de sépulture d'Œdipe. Ismène ajoute que Créon lui-même est en route pour Athènes, espérant tuer Œdipe et l'enterrer juste à l'extérieur de la frontière thébaine. De cette façon, ni Polyneice ni Eteoclès ne gagneront la bataille pour son trône. Œdipe est moins troublé par cette nouvelle que ce à quoi on pourrait s'attendre. Il sait que si les citoyens de Colonus le protègent, cela leur sera bénéfique.

Thésée arrive et montre clairement qu'il connaît déjà la triste histoire de l'aveugle avant lui. Gentiment et noblement, il propose d'abriter Œdipe et Antigone. Œdipe offre avec gratitude d'être enterré à Colonus, car cela assurera la victoire d'Athènes dans toutes les futures batailles contre Thèbes. Au début, Thésée est confus, car Athènes et Thèbes ne se battent pas, mais Œdipe souligne que les choses pourraient toujours changer. Thésée accorde à Œdipe la citoyenneté athénienne.

Stasimon 1

Le chœur livre une chanson lyrique sur la beauté de Colonus et d'Athènes qui comprend plusieurs références à la mythologie classique.

Épisode 2

Le roi Créon arrive avec une escorte. Il dit qu'il est venu "persuader" Œdipe pour retourner à Thèbes. Les citoyens veulent tous qu'Œdipe revienne, dit-il, et d'ailleurs, il n'est pas juste de priver Antigone d'un foyer habité.

Œdipe est décalé par la duplicité de Créon. Il sait que Créon veut seulement le mettre en détention, le tuer et l'enterrer dans un endroit avantageux pour Créon. Rien de Ce que Créon dit ou ne fait ne peut aider Thèbes à ce stade. Les deux hommes échangent des mots houleux jusqu'à ce que Créon termine la dispute en disant qu'il a déjà fait capturer Ismène, la fille d'Œdipe, et qu'il est également sur le point de s'emparer d'Antigone. Puis il saute en avant et attrape Œdipe lui-même. Au dernier moment, Thésée entre. Œdipe raconte son histoire, et Thésée ordonne à Créon de le conduire, lui et ses hommes, à l'endroit où les jeunes femmes sont détenues.

Stasimon 2

Le chœur livre une ode aux gloires de la guerre et une prière à Zeus pour que Thésée soit victorieuse.

Épisode 3

Thésée et ses forces reviennent sains et saufs, amenant Antigone et Ismène. Œdipe et ses filles ont de joyeuses retrouvailles. Thésée accepte gracieusement les remerciements d'Œdipe, ajoutant que le groupe de secours a dépassé un homme qui semble vouloir rencontrer Œdipe. D'après la description du roi, Œdipe reconnaît son fils Polyneices, qu'il refuse catégoriquement de rencontrer. Après avoir exhorté Thésée et Antigone, Œdipe accepte à contrecœur d'entendre ce que Polyneices a à dire.

Stasimon 3

Le chœur prononce un discours émouvant sur la tragédie humaine, disant que pour ceux qui ont la malchance de naître, le meilleur sort est de mourir le plus rapidement possible. L'âge n'apporte que de la souffrance et de la douleur, et nous mourons tous seuls.

Épisode 4

Polyneices s'approche en larmes et salue ses sœurs avant de se tourner pour parler à son père. Étocle, son jeune frère, a attrapé le trône thébain. Polyneices a massé sept armées pour le combattre. Sachant que la victoire sera accordée à quiconque Œdipe soutiendra, Polyneice supplie Édipe de défendre sa cause.

Oedipus refuse méprisant, déclarant : « Je te crache ! Vous n'êtes pas mon fils ! » Polyneices se rend compte qu'il n'a pas d'autre choix que de quitter Athènes et qu'il n'a aucune chance de survivre à la bataille à venir. Il a déjà été prédit que lui et Eteoclès s'entretueront. Il demande à ses sœurs de le faire enterrer avec des rites funéraires complets et leur fait ses adieux. Antigone le supplie d'abandonner le combat contre Thèbes, mais Polyneices ne se soumettra pas à la honte de se soumettre à un frère cadet.

Lorsque Polyneices est hors de vue, le tonnerre se détène au loin. Œdipe reconnaît le signal de Zeus selon lequel le moment de sa mort approche. Au milieu de plus de tonnerre et de foudre, il demande à ses filles de trouver Thésée. Le chœur appelle désespérément le roi, et Thésée entre. « Ma vie a atteint son point de basculement », dit Œdipe. Il est temps pour lui de trouver son cimetière. Thésée seul sera autorisé à être témoin de sa mort et devra en garder les détails secrets jusqu'à ce qu'il soit lui-même sur le point de mourir, après quoi il devra les révéler à son successeur. Si les futurs successeurs maintiennent cette coutume, Athènes restera paisible. Œdipe et ses filles sortent avec Thésée.

Stasimon 4

Le chœur entonne une prière aux dieux et aux déesses des enfers, leur demandant d'aplanir le chemin pour Œdipe alors qu'il entre dans le séjour des morts.

Exodos

Un messager s'approche du chœur pour décrire le décès d'Œdipe. Stupéfait, il décrit comment le vieil homme aveugle a pu conduire le groupe à l'endroit où les dieux le recevraient. Ses filles lui apportèrent de l'eau pour qu'il puisse se laver et lui offrir une libation. Un coup de tonnerre encore plus fort a dit à tout le monde qu'il était temps pour Œdipe de partir. Alors que lui et ses filles sanglotaient, un dieu a crié qu'Œdipe ne devait plus tarder.

Œdipe demanda à Thésée de garder ses filles, puis demanda aux jeunes femmes de partir. Avec le reste de la compagnie en deuil, Antigone et Ismène ont quitté la scène. À une distance sûre, ils se sont tous tournés vers l'endroit où ils avaient vu pour la dernière fois Œdipe. Thésée se tenait là seul, levant les mains comme pour lui ombrer les yeux d'un spectacle effrayant.

Antigone et Ismène entrent, inconsolables. Œdipe a eu la fin qu'il souhaitait, mais il n'y a aucun espoir d'un avenir heureux pour eux. Ils doivent retourner à Thèbes et essayer d'empêcher la mort de leurs frères.

Le chœur fait un bref adieu et rappelle au public que ces événements ont tous été préordonnés.

Écrire commentaire

Commentaires: 0