Résumé de Raison et sentiments de Jane Austen

Résumé de Raison et sentiments de Jane Austen

Mme. Dashwood et ses trois filles - Élinor, Marianne et Margaret - sont forcées par la mort de Henry Dashwood, le père des filles par son deuxième mariage avec leur mère, de quitter leur maison de Norland Park. Norland est maintenant l'héritage du fils d'Henry, John, l'enfant de sa première femme. Malgré la promesse de John à son père de s'occuper de sa belle-mère et de ses demi-sœurs, sa femme avide, Fanny, lui demande de leur fournir le moins de soutien financier possible. Sir John Middleton, un riche parent, vient à la rescousse des quatre femmes, les installant dans un cottage de son domaine, Barton Park. Ce déménagement sépare la sœur aînée Elinor de son bien-aimé, le frère de Fanny, Edward Ferrars. Raisonnable, Elinor est consciente que le déménagement est dans l'intérêt de la famille et ne se plaint pas. À Barton Park, les sœurs Dashwood rencontrent les amis de Sir John, y compris le colonel Brandon, un gentleman d'une trentaine d'années. Brandon tombe amoureux de Marianne, la sœur cadette des Dashwood. Romantique et passionnée, Marianne s'intéresse davantage à un séduisant jeune célibataire, John Willoughby. Ils se comportent comme s'ils étaient engagés jusqu'à ce que Willoughby parte soudainement et rompe le contact, laissant Elinor perplexe et Marianne en larmes. Un certain nombre d'invités arrivent à Barton Park : M. et Mme. Palmer, qui ont des nouvelles de Londres (mais aucune de Willoughby), Edward Ferrars, apparemment toujours amoureux d'Elinor, et les sœurs Lucy et Anne Steele. Alors qu'ils marchent un jour à la campagne, Lucy confie à Elinor qu'elle et Edward sont secrètement fiancés depuis plusieurs années. Cette nouvelle choque profondément Elinor et lui fait prendre Edward en pitié ; elle devine qu'Edward a accepté cet engagement alors qu'il était jeune et naïf et le regrette probablement maintenant. Lucy fait pression sur Elinor pour qu'elle demande à son demi-frère, John, d'employer Edward à Norland afin que Lucy et Edward puissent se marier. Mme. Jennings, l'aimable belle mère de Sir John, invite Marianne et Elinor à passer l'hiver avec elle à Londres. Elinor est soulagée d'échapper aux sœurs Steele, et Marianne espère percer le mystère de la disparition de Willoughby. À Londres, Marianne écrit à plusieurs reprises à Willoughby, mais il ne répond pas. Lors d'une fête, les sœurs voient Willoughby avec une autre jeune femme. Il parle à peine à Marianne et fuit la scène. Elinor se rend compte que sa sœur et Willoughby ne sont pas fiancés. Marianne sombre dans le désespoir, devenant encore plus désemparée lorsque le mariage de Willoughby avec Sophia Grey, une héritière, est annoncé. Le colonel Brandon divulgue le passé sordide de Willoughby à Elinor : Willoughby est un séducteur libertin ; il a quitté la protégée du colonel Brandon, enceinte et ruinée, peu de temps avant de tourner son attention vers Marianne. Les sœurs Steele passent du temps avec John et Fanny Dashwood dans leur maison londonienne, mais Fanny les jette dehors quand Anne lui révèle les fiançailles de Lucy et Edward. Mme. Ferrars, la mère d'Edward, insiste pour qu'il rompe ses fiançailles avec Lucy et épouse une femme riche qu'elle a choisie pour lui. Le refus d'Edward lui coûte son héritage, mais lui vaut l'admiration d'Elinor et du colonel Brandon, qui lui offre le poste de vicaire à Delaford, le domaine de Brandon. Elinor et Marianne, toutes deux le cœur brisé, mais pour des raisons différentes, rentrent chez elles, mais s'arrêtent pour visiter les Palmer à Cleveland. Marianne y tombe malade. Pendant que le colonel Brandon voyage pour amener Mme. Dashwood aux côtés de sa fille malade, Willoughby arrive et confesse tout à Elinor. C'est un mauvais homme, admet-il, et malheureux aussi, maintenant qu'il a aperçu le véritable amour auprès de Marianne. Il a choisi d'épouser une femme riche après que sa tante Lady Allen l’a déshérité en raison de son comportement inconvenant. Lorsque Marianne est assez rétablie pour voyager, la famille revient à Barton Cottage. Une servante apporte des nouvelles au sujet de "Mme. Ferrars", ce qui amène la famille à supposer qu'Edward et Lucy se sont mariés. En fait, cependant, dès qu'Edward a été déshérité, Lucy a mis un terme à leurs fiançailles pour épouser le jeune frère arrogant d'Edward, Robert, désormais seul héritier de la fortune familiale des Ferrars. Désormais libre d'épouser Elinor, Edward lui demande sa main, et le couple s'installe à Delaford. Avec le temps, Marianne en vient à aimer le colonel Brandon. Eux aussi se marient, et bientôt les deux sœurs vivent côte à côte à Delaford, dans l’amour et la sécurité - alors que leur petite sœur, Margaret, commence à penser au mariage.

Écrire commentaire

Commentaires: 0