Analyse de 2001 L'Odyssée de l'espace de Arthur C Clarke

Analyse de 2001 L'Odyssée de l'espace de Arthur C Clarke

Les thèmes

Humanité

 

Comme beaucoup d'histoires de science-fiction, « 2001 : L’odyssée de l’espace » pose la question : Qu'est-ce que cela signifie d'être humain ? Il tente d'identifier les caractéristiques qui rendent l'humanité unique par rapport à ses propres ancêtres préhistoriques en examinant quels développements ou jalons ont contribué à la transition de l’homme préhistorique à l’homme moderne. Parmi ces jalons figurent l'utilisation d'outils, y compris des armes qui leur ont permis de devenir des prédateurs plutôt que des proies, et le développement du langage, qui a permis la transmission du savoir de génération en génération. L'utilisation d'armes contre d'autres humains, l'étude scientifique et l'exploration se sont également révélées être des caractéristiques faisant partie intégrante de l'humanité.

 

Les caractéristiques déterminantes de l'humanité sont également explorées en comparant les humains avec les extraterrestres et les machines. La race extraterrestre rencontrée dans le roman brouille bon nombre des frontières que nous considérons comme faisant partie de ce que signifie être humain, telles que les corps organiques et la mortalité. Une fois que David Bowman transcende également certaines de ces frontières, son humanité doit être remise en question. A-t-il perdu son humanité lorsqu'il est devenu immortel ? Bowman ne fait-il que passer à l'étape suivante de l'évolution - qui semble avoir été conçue par les extraterrestres de toute façon - lorsqu'il devient un enfant étoile ?

 

L'intelligence artificielle Hal - le HAL 9000 - offre également un contraste par lequel nous pouvons examiner la question du caractère unique de l'humanité. Hal est, à certains égards, le personnage le plus complet du roman - le plus humain. Il est extrêmement intelligent et enthousiaste à propos de sa mission. Pourtant, il ressent aussi la culpabilité et la honte, il fait des erreurs, il ment et il commet un meurtre.

 

Curiosité

 

Bien que la nature de l'humanité soit un thème principal tout au long du roman, les caractéristiques humaines spécifiques sont des thèmes importants en soi. En particulier, la curiosité humaine et la recherche de connaissances et de compréhension sont des éléments importants de l'expérience humaine.

 

Moon-Watcher est l'un des premiers primates à observer la lune, préfigurant l'intense curiosité que les humains partageraient plus tard. La curiosité concernant l'anomalie magnétique sur la lune conduit à la découverte de TMA-1. La curiosité du signal envoyé par TMA-1 conduit à la mission de Discovery. La curiosité de l'objet étrange sur Japetus amène David Bowman à rapprocher un pod spatial. En tant que force motrice de l'intrigue du roman et de l'enquête scientifique réelle, la volonté humaine de poser des questions et d'y répondre est intrinsèque à l'identité de l'homme.

 

Violence

 

Alors que la curiosité et l'exploration définissent des marques de l'humanité, la violence vient juste après. Du premier meurtre - alors que Moon-Watcher joue Cain - à la guerre nucléaire, le roman montre que les progrès de la chasse, de la science et de l'exploration ont un sérieux inconvénient. Ils s'accompagnent toujours du développement d'armes plus meurtrières et plus efficaces.

 

Au moment où David Bowman est déployé dans sa mission d'exploration, les puissantes nations de la Terre se rapprochent de plus en plus de la guerre nucléaire et de l'anéantissement de l'espèce humaine. En fin de compte, on ne sait pas si Bowman utilisera son pouvoir nouvellement découvert pour sauver l'humanité de ses tendances violentes ou pour lui infliger un danger encore plus grand.

 

Immensité de l'univers

 

Se déplaçant comme il le fait d'avant l'aube de l'humanité, à travers le temps jusqu'au présent, et s'envolant au fil des âges de l'évolution humaine, la portée du roman est très large. Son arc narratif met l'accent sur de longues périodes de temps. Les images soulignent ce sentiment d'immensité, tant dans l'espace que dans le temps.

 

Le monolithe projette son signal à travers le système solaire en un instant. Clarke attire fréquemment l'attention des lecteurs sur les grands mouvements des corps célestes - les étoiles et les planètes. Les nombreuses descriptions du vide de l'espace et du vol de Discovery loin de la Terre soulignent la façon dont l'espace s'étend autour de notre minuscule planète dans toutes les directions. L'accent mis sur le passé et l'avenir de l'humanité encourage les lecteurs à penser au temps, ainsi qu'à se projeter à l’infini dans le passé et l’avenir.

 

Lune

 

Des premières observations de l'humanité à l'exploration spatiale, la lune symbolise la curiosité humaine et la poursuite de la connaissance. Elle est étroitement liée aux thèmes de la curiosité et de l'humanité. Historiquement, la lune et ses phases ont influencé les calendriers. La lune a été l'un des premiers objets observés par les humains à travers les télescopes. Dans les années 1960, le président Kennedy a enflammé l'imagination du peuple des États-Unis avec sa vision d'envoyer un homme sur la lune.

 

Clarke utilise donc le symbole de la lune pour représenter la tendance humaine à regarder le ciel, à s'interroger à ce sujet et finalement à s'y rendre. Comme son nom l'indique, Moon-Watcher regarde la lune. Ses descendants observeraient également la lune. Et certains d'entre eux la visiteraient, même en construisant une base là-bas et en faisant un endroit que les humains appelleraient leur maison. La lune est donc d'abord un but. Ensuite, cela devient un point de départ pour des objectifs encore plus ambitieux. Cela montre la soif insatiable d'exploration de l'humanité.

 

La lune est également étroitement liée à la mer, par son attrait gravitationnel et les marées montantes et descendantes de l'océan. La lune est donc un objet de fascination pour l’humanité, fonctionnant comme un corollaire à la mer dans le poème épique d'Homère L'Odyssée. La mer et l'espace sont de vastes étendues mystérieuses contenant des profondeurs inexplorées et des dangers cachés que l'humanité a appris à parcourir mais n'a pas encore maîtrisés.

 

HAL 9000

 

La capacité intellectuelle et la fragilité émotionnelle de Hal sont des caractéristiques étonnamment humaines, ce qui rend l'intelligence artificielle symbolique des plus grandes forces et faiblesses de l'humanité. Il est si complexe que son développement est comparé au développement du cerveau humain. Il peut passer le test de Turing, qui est censé tester "l'intelligence".

 

Mais avec cette complexité, Hal gagne également des émotions contradictoires et la capacité de faire des erreurs, de tromper, de faire l'expérience de la honte et même de tuer. Son meurtre de la plupart des membres de l'équipage de Discovery reflète une étape similaire dans l'évolution des humains : le meurtre de Une-Oreille par Moon-Watcher. Parce que les deux seuls personnages du roman à évoluer commettent un meurtre, il s'ensuit que le troisième le ferait aussi. Hal aide donc à développer les thèmes de l'humanité et de la violence.

 

Monolithes

 

Ces objets extraterrestres représentent les mystères insondables de l'univers et la petitesse de l'humanité en comparaison. L'objet cristallin que Moon-Watcher appelle le « Nouveau rocher » est un messager d'une race extraterrestre avancée, et il révèle aux hommes préhistoriques des secrets qui leur permettent d'évoluer pour devenir pleinement humains.

 

Les monolithes sur la lune et sur Japetus sont incroyablement vieux - 3 000 000 d’années - et emmènent David Bowman en voyage en dehors de l'espace et du temps réels. Le contraste de ces immenses espaces et de ces longues périodes de temps avec la relative petitesse des vies humaines et de l'exploration spatiale soutient le thème de l'immensité du temps et de l'espace.

 

Bébé

 

La transformation de David Bowman de mortel en immortel est représentée par un bébé humain, l'Enfant-Étoile. Cet enfant étoile - qui a, pendant au moins un certain temps, l'apparence d'un bébé humain, mais qui est immortel - symbolise la renaissance. Dans le cas de Bowman, la renaissance est celle de l'individu. Mais l'Enfant Étoile symbolise également la renaissance de l'humanité sous une nouvelle forme plus évoluée. Cette forme est exempte des limites du temps et de l'espace, mais pas des caractéristiques humaines.

Écrire commentaire

Commentaires: 0