Résumé Les Misérables de Victor Hugo

Résumé Les Misérables de Victor Hugo

 

Partie 1: Fantine

Les Misérables commencent en 1815, à Digne, en France, une obscure ville de campagne, avec l'histoire d'un saint évêque.Monseigneur Bienvenu prend son christianisme à cœur et donne aux pauvres toutes les richesses qui lui sont attribuées par l'Église. Jean Valjean, un condamné récemment libéré de prison, se présente à la porte du Monseigneur Bienvenu et reçoit de la nourriture et un abri pour la nuit. Le condamné est amer et en colère après avoir purgé 19 ans de prison pour avoir volé une miche de pain. Il finit par voler l'argenterie de l'évêque mais est appréhendé par la police et ramené à l'évêque. Monseigneur Bienvenu couvre le criminel, disant qu'il a oublié de prendre les chandeliers en argent, qu'il lui donne ensuite. En privé, l'évêque dit à Jean Valjean qu'il rachète son âme et qu'il est maintenant chargé de vivre une bonne vie. Plus tard dans la journée, Jean Valjean vole une pièce de monnaie dans un ramoneur qui passe. Il pleure quand il se rend compte de ce qu'il a fait et jure de prendre un nouveau départ.

La narratrice présente ensuite Fantine, une jeune et belle grisette (travailleur) à Paris qui est séduite et laissée enceinte par une étudiante bourgeoise. Elle prévoit de retourner dans sa ville natale, mais sait qu'elle ne pourra pas trouver du travail en tant que mère d'un enfant illégitime. Par conséquent, elle monte à bord de son tout-petit avec les Thénardiers, aubergistes avec leurs propres jeunes filles.

Quand Fantine rentre chez elle, elle découvre que la ville a été transformée par un industriel et philanthrope. Cet homme, qui est connu sous le nom de Monsieur Madeleine mais qui est en fait Jean Valjean, a été nommé maire. Elle obtient un emploi dans son usine mais est licenciée lorsque la contremaître découvre sa fille, Cosette. Pendant ce temps, les Thénardiers utilisent l'argent que Fantine envoie pour son enfant pour eux-mêmes tout en gardant Cosette en haillons et en maltraitant d'elle. Fantine est bientôt forcée par la pauvreté à se prostituer. Pendant que cela se produit, un inspecteur de police, Javert, garde un œil sur Madeleine, soupçonnant qu'il est l'ex-détenu général pour avoir volé dans le ramoneur. Javert arrête Fantine pour avoir attaqué un homme dans la rue, et Madeleine ordonne sa libération. Il commence à prendre soin d'elle, car elle est très malade. Cependant, ses ministères sont interrompus lorsqu'il apprend qu'un autre homme identifié comme Jean Valjean a été arrêté pour une deuxième infraction, volant des pommes, et qu'il sera maintenant renvoyé à vie puisqu'il est présumé être un condamné évadé. C'est un cas d'erreur d'identité, et Madeleine se tourne vers Javert.

Fantine meurt avant de voir son enfant, et Jean Valjean sort de prison, sort son argent de la banque et l'enterre dans la forêt. C'est l'argent dont il vivra au cours de sa vie en fuite.

 

Partie 2: Cosette

Thénardier était autrefois un charognard à Waterloo qui volait les morts. Il a sauvé un colonel, Pontmercy, en le tirant d'un tas de cadavres, et l'homme a demandé son nom et exprimé sa gratitude, pensant qu'il était un sergent et non un voleur.

Dans le présent, Jean Valjean est repris par les autorités. Peu de temps après, il fait partie d'un équipage de condamnés travaillant sur un navire de guerre amarré à Toulon, et il sauve un marin, puis s'échappe à nouveau en tombant à la mer. Tout le monde pense qu'il est mort. Il se déguise et se rend à Montfermeil, sauvant Cosette en payant Thénardier. Les deux déménagent à Paris, mais l'inspecteur Javert prend la piste de Jean Valjean et le poursuit. Cette fois, Jean Valjean se cache dans le jardin d'un couvent cloîtré et est secouru par un vieil homme, Fauchelevent, dont il a sauvé la vie alors qu'il était encore maire à Montreuil-sur-mer ; il a également été chargé d'obtenir ce Fauchelevent le poste au couvent. Fauchelevent aide maintenant Jean Valjean à se faire embaucher comme jardinier adjoint et Cosette s'est inscrite à l'école du couvent.

 

Partie 3: Marius

Après quelques années, Jean Valjean et Cosette quittent le couvent. Cosette devient une belle jeune femme et attire l'attention d'un jeune avocat, Marius. Trois ans auparavant, il avait rompu avec son grand-père royaliste qui l'avait élevé. Il a été interdit au père de Marius, le colonel Pontmercy, de voir son enfant - quelque chose que Marius apprend après la mort de son père. Il apprend aussi qu'un homme nommé Thénardier a sauvé la vie de son père. Le jeune homme est devenu ami avec des radicaux qui souhaitent renverser la monarchie constitutionnelle et attendent le bon moment. Quand Jean Valjean se rend compte que Marius s'intéresse à sa fille, il sépare les jeunes amants en disparaissant avec Cosette.

Après cette séparation, Jean Valjean et Cosette se heurtent dans les Thénardiers tout en travaillant parmi les pauvres. Vivant maintenant à Paris, les Thénardiers, qui portent le nom de Jondrette, meurent pratiquement de faim et ont jeté leur fils aîné, Gavroche, un garçon de 11 ou 12 ans, le laissant se débrouiller seul dans la rue, tandis que les deux filles plus âgées, Eponine et Azelma, aident leur père dans ses divers stratagèmes Thénardier reconnaît Jean Valjean et tente de lui voler, mais Thénardier et une bande de voyous sont arrêtés par Javert. Jean Valjean parvient à s'échapper.

 

Partie 4: Saint-Denis et Idylle de la rue Plumet

Marius, qui vit à côté des Thénardiers, a vu Jean Valjean lors de la tentative de vol, et il demande à Eponine de traquer Cosette. Elle est d'accord parce qu'elle est amoureuse de Marius, bien qu'il ne soit pas au courant de ses sentiments. Quand Eponine la trouve, Marius commence une relation avec Cosette en la rencontrant secrètement dans le jardin à l'avant de la maison de la rue Plumet. La situation politique s'échauffe et Jean Valjean décide de déménager en Angleterre. Le 5 juin 1832, le soulèvement éclate et les amis radicaux de Marius construisent une barricade. Cosette et Jean Valjean disparaissent à nouveau, et Marius se rend à la barricade désespérément, pensant qu'il perdra la vie pour la Révolution s'il ne peut pas être avec Cosette. Il se bat courageusement et est sauvé d'une balle par Éponine, qui confesse son amour et meurt dans ses bras. Pendant ce temps, Jean Valjean apprend la parade nuptiale entre Cosette et Marius et se rend à la barricade pour sauver le jeune homme.

 

Partie 5: Jean Valjean

À la barricade, Jean Valjean sauve d'abord Javert, qui a été surpris en train d'espionner et condamné à l'exécution. Lorsque tous les camarades de Marius tombent, Jean Valjean entraîne Marius, blessé et inconscient, dans les égouts de Paris. Il est sauvé par hasard par Thénardier, qui a une clé pour la grille d'égout. Il l'ouvre pour un prix et arrache un bout du manteau de Marius, pensant que cela pourrait vous être utile plus tard. Lorsque Jean Valjean tombe au-dessus du sol, il tombe immédiatement sur Javert. L'inspecteur accepte de lui permettre de transporter l'inconscient Marius à la maison de son grand-père, mais il le laisse partir. Javert pense qu'il est à la fois juste de laisser partir Jean Valjean et juste de l'arrêter. Il ne peut tolérer ce dilemme moral et se tue.

Après que Marius se soit remis de ses blessures, il épouse Cosette. Jean Valjean leur donne une grosse dot et, après le mariage, révèle à Marius son véritable passé. Le jeune homme est horrifié et pousse peu à peu Jean Valjean hors de la vie de Cosette. Jean Valjean commence à gaspiller et se met au lit. Un jour, Thénardier se présente à la porte de Marius pour tenter de lui extorquer de l'argent. Thénardier affirme que Jean Valjean a assassiné un jeune homme, et il a un morceau de son manteau pour le prouver. Marius se rend immédiatement compte que Jean Valjean l'a sauvé et se précipite chez lui avec Cosette, mais il est trop tard. Jean Valjean est en train de mourir. Il se réconcilie avec sa fille et son gendre et il meurt en paix, sachant qu'il a tenu sa promesse à l'évêque.

Écrire commentaire

Commentaires: 0