Les aventures de Sherlock Holmes de Arthur Conan Doyle Explication

Les aventures de Sherlock Holmes de Arthur Conan Doyle Explication

Sherlock Holmes met de l'ordre dans un monde chaotique. L'Angleterre victorienne était une période dynamique et avancée, mais c'était aussi un lieu de crime et de changements sociaux radicaux. Pour beaucoup de gens, ces changements ont engendré des sentiments d'incertitude et de peur. En essayant de redresser le monde, Holmes, travaillant aux côtés de son ami et compagnon, le Dr. John Watson—peut être considéré comme une sorte de soutien pour les temps tumultueux.

 

Mystère

Les Aventures de Sherlock Holmes montre que le monde fonctionne de manière mystérieuse, ou plutôt, semble le faire. Au cours des Aventures de Sherlock Holmes, le détective se retrouve empêtré dans une intrigue bizarre après l'autre. Holmes affronte une organisation frauduleuse prétend honorer les hommes roux ; un beau-père qui se déguise en prétendant à sa belle-fille ; à un voleur qui cache un bijou précieux dans une oie ; et une famille qui embauche quelqu'un pour se faire passer pour sa fille - qu'ils gardent enfermée dans une pièce - entre autres stratagèmes.

Bien que la vie soit en effet étrange, elle n'est pas réellement incompréhensible, du moins pas pour le détective déterminé et capable. Au pied de la lettre, toutes les parcelles ci-dessus semblent être des stratagèmes complètement aléatoires et cruels dans un monde effrayant qui n'a aucun sens. À Holmes, cependant, ils peuvent être expliqués : par la cupidité, la jalousie, la colère et d'autres causes sociales.

Sherlock Holmes est capable de résoudre les mystères qui confondent tant ses clients, mais il est un détective contre le monde. La plupart des gens n'ont pas accès à Holmes ou à d'autres résolveurs de mystères compétents, de sorte que leurs problèmes non résolus semblent incompréhensibles. Lorsque Holmes résout un mystère, il fournit une résolution cosmique, parce qu'il est capable de rassurer ses clients - et, surtout, ses lecteurs - qu'en fait, les choses se passent pour une raison. Le monde est mystérieux et absurde, seulement à l'œil nu. Pour ceux qui ont les pouvoirs d'observation et de raisonnement, il est connaissable.

 

Justice

Sherlock Holmes n'est pas seulement un résolveur de crimes : il soulage l'angoisse existentielle. Les clients de Holmes viennent à lui parce qu'ils croient avoir été lésés. Dans de nombreux cas, les autorités officielles n'ont pas été en mesure de les aider ou de leur donner la résolution qu'elles cherchaient. Ils ont désespérément besoin de son aide, non seulement parce qu'ils veulent savoir ce qui leur est arrivé, mais aussi parce que leurs croyances en un monde juste et cohérent sont en jeu. Il est leur dernier espoir, un pare-feu entre optimisme et désespoir.

Le fait que Holmes résolve presque tous ses cas est important, car il rassure ses lecteurs sur le fait que le monde est en fait juste. Alors que les lignes d'intrigue de The Adventures of Sherlock Holmes jouent astucieusement sur les angoisses et les peurs de l'époque - en particulier, la grande ville effrayante - Holmes démontre qu'elles peuvent être surmontées. Si le détective avait rarement résolu aucun de ses cas, il est peu probable qu'il soit presque aussi populaire, car il renforcerait la peur d'un monde injuste, une perspective qui, pour beaucoup de gens, est trop terrifiante pour être envisagée. L'appel durable de Holmes est que, entre ses mains, des torts peuvent en effet être corrigés.

 

Camaraderie

La relation de Sherlock Holmes avec le Dr. John Watson démontre le pouvoir de l'amitié dans un monde en mutation. Bien que Watson ait des compétences inférieures en résolution de crimes, Holmes insiste toujours pour que le médecin l'accompagne dans ses missions de résolution de crimes. Watson aide Holmes à travailler dans sa pensée, le met au défi sur différents points et fournit une ressource émotionnelle au détective solitaire et rigide à lèvres supérieure. En étant disponible pour son ami, Watson est un élément essentiel de la boîte à outils de résolution de crimes de Holmes.

De plus, l'histoire commune des hommes rend le Dr. Watson est un atout inestimable pour le détective. Les cas de Holmes le mettent en contact avec des humains à leur pire ; il rencontre des menteurs, des voleurs, des intrigants, des meurtriers, des usuriers, des ex-amants vengeurs et d'autres personnes endommagées à qui on ne peut pas faire confiance. Holmes, cependant, sait qu'il peut toujours compter sur son vieil ami. De cette façon, les lecteurs peuvent s'identifier à leur relation. Dans un monde non amarré, incertain et apparemment dangereux, une amitié profonde est un rocher de stabilité.

 

Raisonnement

Sherlock Holmes est un maître du raisonnement déductif. Dans presque tous les cas qui se présentent à lui, il semble passer presque autant de temps à poser des questions et à contempler des motifs qu'à rechercher physiquement des indices. Son arme principale est son esprit, qu'il a entraîné à être un instrument froid et efficace qui fonctionne uniquement sur la logique. (Cela explique son mépris pour les réponses émotionnelles comme la passion et l'amour, qui, selon lui, sont les ennemis de la raison.) Au cours de ses années d'étude de la criminalité et du comportement humain, il sait exactement quelles questions et quelles informations poursuivre pour résoudre un mystère. Le message de toute la collection d'histoires dans Les Aventures de Sherlock Holmes est qu'une dose de raison suffisamment puissante peut résoudre presque n'importe quel problème.

Le raisonnement de Holmes est si efficace parce qu'il dispose de données si solides - faits et indices. "Vous connaissez ma méthode", dit Holmes à Watson après que le détective se soit littéralement peigné pour trouver des indices au chapitre 4. "Il est fondé sur l'observation de bagatelles." Tout au long de la collection d'histoires, Holmes observe constamment des détails, même apparemment insignifiants. Selon lui, ces indices sont rarement mineurs et détiennent si souvent la clé de la résolution d'un cas.

Écrire commentaire

Commentaires: 0