Le Comte de Monte Cristo Explication

Explication du roman Le Comte de Monte Cristo d'Alexandre Dumas

Le protagoniste Edmond Dantès est injustement emprisonné et sa lutte soulève des questions liées à la justice. Le système judiciaire échoue Dantès parce que la richesse et le pouvoir de Villefort lui permettent de pervertir le cours de la justice dans la protection de ses propres intérêts. Sans recours à sa disposition via la justice humaine, Dantès se tourne vers la justice divine - qui s'avère en fait être une vengeance personnelle - pour obtenir le châtiment de la souffrance que ses traîtres lui infligent.

 

Trahison et vengeance

Dans Le Comte de Monte Cristo, les trahisons, ou actes de déloyauté, ne se limitent pas à la conspiration contre Edmond Dantès.Caderousse et sa femme trahissent la confiance du bijoutier dans leur hospitalité, puis Caderousse trahit sa femme. Benedetto et Caderousse tentent de se trahir mutuellement. Fernand trahit Ali Pacha, un homme qu'il est chargé de protéger.Danglars trahit ses clients en jouant sur le marché avec leur argent. Villefort trahit Valentine quand il tente de la forcer à se marier pour son propre profit. Mercédès trahit Edmond en épousant Fernand, bien que cet acte soit le plus pardonnable de ces trahisons car elle n'a aucune raison de supposer qu'Edmond est encore en vie après un an et demi. La réponse de Valentine à la trahison de son père est la résignation, mais le plus souvent, la trahison suscite un désir de représailles, ou de vengeance, comme elle le fait pour Dantès. Haydée exprime sa satisfaction de venger son père lorsqu'elle raconte son histoire à la commission chargée de l'examen du cas de Fernand/Morcerf.

La vengeance - la punition infligée à une personne par quelqu'un qui a été lésé par cette personne - suggère l'extrémisme et la violence. Dantès sent que la vengeance est son seul recours, et il justifie ses actions en se convainquant qu'il accomplit la volonté de Dieu, ou Divine Providence. La vengeance fait des ravages sur Dantès. Il est capable de remarquer sa gentillesse et de la rendre, comme le montrent ses actions envers la famille Morrel. Mais il doit arrêter toute émotion positive afin de mener à bien son plan de vengeance.

 

Rétribution

La rétribution, ou punition, dans Le Comte de Monte Cristo est souvent discriminée sans discernement. Le meurtre est généralement le premier choix de punition. Villefort, lors de sa célébration des fiançailles, dit qu'il croit que la peine de mort est une punition appropriée pour les crimes politiques. Benedetto assassine Caderousse pour chantage. Bertuccio tente de tuer Villefort pour ne pas avoir aidé son frère. Monte Cristo, en revanche, adapte ses représailles aux crimes commis contre lui. Fernand, qui lui vole Mercédès, perd l'amour et le respect de sa famille. Villefort, qui est fier de sa réputation de défenseur de la justice, se révèle comme un adultère et un manipulateur de la justice. Danglars, qui ne se soucie que de la richesse, perd sa fortune. Caderousse, dont le crime était simplement la lâcheté et l'apathie, se serait bien débrouillé avec la récompense d'un diamant, mais il est fait par sa propre cupidité. Le problème avec la rétribution est que la personne qui la désavantage ne peut pas prédire toutes les conséquences, comme le découvre Monte Cristo lorsque Mme de Villefort empoisonne l'innocent Edouard.

 

Puissance

Le trésor de l'abbé Faría rend possible la vengeance de Monte Cristo car il lui donne le pouvoir de voyager où il doit être et de rencontrer ceux qui sont au pouvoir qui peuvent être utiles à ses plans. Sa richesse l'aide à manipuler les gens et les événements. La connaissance confère également du pouvoir, et la connaissance que Monte Cristo a acquise de l'abbé Faría lui permet de se déplacer dans le cercle aristocratique parisien dans lequel ses ennemis se sont soulevés. Il passe aussi des années à acquérir des connaissances sur les hommes qui ont conspiré contre lui, et il utilise ces connaissances pour mener à bien sa vengeance. Sa propre ingéniosité lui permet d'appliquer ses connaissances et d'adapter rapidement ses plans selon les circonstances.

Écrire commentaire

Commentaires: 0