15. septembre 2022
I) La structure du conte Dans ce conte philosophique, Voltaire reproduit le contexte et le style des contes orientaux, très à la mode au XVIIIème siècle. Le champ lexical de l’orientalisme est omniprésent : « eunuque », « Babylone ». Il est associé aux champs lexicaux de la grandeur et de la richesse puisque l’empire ottoman représente l’une des plus grandes puissances de l’époque et fait rêver les français tout en les effrayant. Le héros passe par plusieurs péripéties....
15. septembre 2022
I) Un paysage désespéré et désespérant Tout d’abord on remarque une allitération en [ r ] , tout au long de ce poème: “tourne”; “lourde”; “triste”; “hagarde”; “ombres”. “Sur un ciel de tristesse et de mélancolie”: Le ciel est ici personnifié. Le poète est tellement dépité que sa tristesse se reflète sur le paysage, cela se rapproche donc du symbolisme. “dans l'air noirci, Et le silence entier de la nature éteinte”: C’est une angoisse existentielle...
14. septembre 2022
Emile Verhaeren dans son recueil Les Villes tentaculaires, décrit la ville dominée par la verticalité, son immensité et son aspect chaotique. Il donne une image péjorative de la ville en la décrivant avec exagération. Nous tenterons donc de répondre à la question : Quelle est la machine à l’oeuvre dans ce texte ? Pour cela, nous étudierons tout d’abord l’immensité de ce qui nous décrit, ensuite les mouvements que cette immensité provoque et pour terminer nous verrons que la...
14. septembre 2022
La misère et la mendicité sont des thèmes qui préoccupent les poètes du XIXe siècle. Avec la Révolution Industrielle, les villes s’agrandissent et avec elles augmentent aussi les inégalités sociales. Ainsi, Emile de Verhaeren écrit en 1893 “Les mendiants”pour dénoncer la mendicité. A travers ce poème en vers libre, le poète présente les mendiants comme un fléau social. Nous allons étudier la manière dont laquelle le poète évoque les mendiants. Dans un premier temps,...
14. septembre 2022
I) L’aspect industriel et chaotique a) Une activité industrielle très mouvementée, désordonnée On peut voir qu’il y a une assimilation des mouvements qui traversent la ville à un combat épique. On observe un mouvement horizontal au début du poème “ Tous les chemins vont vers la ville” qui se transforme en mouvement vertical au fur et à mesure du poème. Cette ville se modernise rapidement. champ lexical du mouvement : “lancés” (v8), “bougent” (v18), “passent”...
14. septembre 2022
Le recueil Les Villes tentaculaires, écrit en 1895 évoque la désertification des paysages et des villes qui sont envahis par l’industrialisation. Il tente cependant de traduire l’effort des humains dans un poème plein de lyrisme. Nous tenterons de répondre à la question comment Verhaeren utilise-t-il le décor industriel pour dénoncer la déshumanisation des usines à travers une transfiguration visionnaire ? Pour cela, nous étudierons dans un premier temps le décor industriel,...
13. septembre 2022
I) Une argumentation polémique a) Un raisonnement organisé Montaigne introduit son argument en donnant la définition du concept de barbarie (“chacun appelle barbarie ce qui n’est pas de son usage”). La phrase ironique “là est toujours la parfaite religion, le parfait gouvernement, le parfait et incomparable usage de toutes choses” montre une autre acception de la définition de barbarie en définissant ce que l’Ancien monde croit. L’Ancien Monde est majoritairement catholique,...
13. septembre 2022
I) Une exposition dynamique Tout d'abord dans cette première scène, le spectateur est tout de suite emporté par le rythme soutenu de la scène. Les personnages s'expriment en alexandrins, un vers relativement long. De plus nous pouvons remarquer plusieurs enjambements ce qui provoque un flux de parole : “Moi, j'irais me charger d'une spirituelle Qui ne parlerait rien que cercle et que ruelle”. De plus, l'utilisation de rimes internes dynamise une nouvelle fois la scène. Par exemple dans...
13. septembre 2022
I) Le portrait de Dom Juan par Sganarelle a) L’impiété Sganarelle nous dépeint son maître comme une personne impie : “qui ferme l'oreille à toutes les remontrances chrétiennes qu'on lui peut faire, et traite de billevesées tout ce que nous croyons.” b) Un débauché De plus, Sganarelle insiste sur le caractère débauché de son maître qui enchaîne les conquêtes sans se préoccuper de la classe sociale des femmes qu’il séduit : “et c'est un épouseur à toutes mains. Dame,...
13. septembre 2022
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur se déroule entre 1933 et 1935 à Maycomb, une petite ville fictive de l'Alabama. Jean Louise Finch, mieux connu sous le nom de Scout, est la fille garçon manquée curieuse et imaginative de l'avocat Atticus Finch. Bien que la narratrice Scout ait grandi, elle raconte son histoire à travers les yeux de son moi de six ans. La narration de Scout commence par une vision intime de sa famille. Elle présente son père, Atticus, un veuf qui élève ses enfants avec...

Afficher plus