10. août 2020
A une heure et demie de l'après-midi, sur la route de Vierzon, par ce temps glacial, Meaulnes fit marcher la bête bon train car il savait n'être pas en avance. Il ne songea d'abord, pour s'en amuser, qu'à notre surprise à tous, lorsqu'il ramènerait dans la carriole, à quatre heures, le grand-père et la grand'-mère Charpentier. Car, à ce moment-là, certes, il n'avait pas d'autre intention. Peu à peu, le froid le pénétrant, il s'enveloppa les jambes dans une couverture qu'il avait...

04. août 2020
1984 - Georges Orwell Derrière Winston, la voix du télécran continuait à débiter des renseignements sur la fonte et sur le dépassement des prévisions pour le neuvième plan triennal. Le télécran recevait et transmettait simultanément. Il captait tous les sons émis par Winston au-dessus d’un chuchotement très bas. De plus, tant que Winston demeurait dans le champ de vision de la plaque de métal, il pouvait être vu aussi bien qu’entendu. Naturellement, il n’y avait pas moyen...

01. août 2020
Les deux paragraphes n’ont pas la même tonalité car dans le premier paragraphe, il raconte la vie dans les camps, il témoigne en citant des noms et des événements précis : “Chajim est mort”, “et Baruch, débardeur au port de Livourne, est mort, aussitôt, le premier jour, parce qu’il avait répondu à coups de poing au premier coup de poing reçu, et qu’il a été assommé par trois Kapos coalisés.” L’effet que produit le rappel de chaque prénom permet de leur rendre...

18. juillet 2020
Cet extrait évoque un sentiment d’angoisse et de peur à cause du personnage du fou. Il montre aussi que la pièce est surnaturelle grâce aux paroles du fou qui raconte à Salina : “Tu m’entends, Salina ? C’est moi, c’est Saro.” Salina s’est sacrifiée mais elle devient maintenant la victime. Cette pièce est tragique puisque Salina n’arrive pas à échapper à cette famille qui la torture puisqu’elle à été marié de force avec quelqu’un qu’elle n’aimait pas et qui...

04. juillet 2020
De “Nous abordâmes à Galata” à “les oiseaux dont il fait sa proie”. 1/ L’avis du voyageur est négatif car il décrit la ville comme morte. Dans la première partie du texte, il insiste sur le silence qui est du à la terreur : “Vous voyez autour de vous une foule muette qui semble vouloir passer sans être aperçue, et qui a toujours l’air de se dérober au regard du maître”. Dans la deuxième partie du texte, le narrateur exprime une violence qui est invisible et partout...

15. juin 2020
Le cadre du récit est très vite posé. L’imparfait de l’indicatif itératif indique que les mêmes actions se répètent de façon régulière. La plus grande qualité du léopard est la beauté de sa fourrure, donc c’est une critique des courtisans qui misent tout sur leurs vêtements pour plaire au roi, mais la mode est éphémère donc leur position est précaire. Humour de La Fontaine par rapport au léopard qui se réjouit que le roi “veuille sa peau” pour s’en faire un...

12. mai 2020
Dorante et Silvia veulent paraître des domestiques. Ils ont le souci de bien faire donc ils s’inventent des noms, ils se tutoie l’un l’autre et ils utilisent des expressions familières. Cependant, leurs rôles ne sont pas très bien joués, ils sont très peu crédibles. Ils le font volontairement car ils ne veulent pas être des vrais domestiques. Mais ils le font aussi involontairement car ils gardent leur langage précieux comme par exemple ils utilisent du subjonctif imparfait avec...

06. mai 2020
Marivaux, Le jeu de l’amour et du hasard Acte III SCÈNE 2 - DORANTE seul, et ensuite MARIO. DORANTE Tout ce qui se passe ici, tout ce qui m'y est arrivé à moi-même est incroyable... Je voudrais pourtant bien voir Lisette, et savoir le succès de ce qu'elle m'a promis de faire auprès de sa maîtresse pour me tirer d'embarras. Allons voir si je pourrai la trouver seule. MARIO Arrêtez, Bourguignon, j'ai un mot à vous dire. DORANTE Qu'y a-t-il pour votre service, Monsieur ? MARIO Vous en...

21. avril 2020
Chapitre XV. Comment les Américains traitent leurs prisonniers pris en guerre, et les cérémonies qu’ils observent tant à les tuer qu’à les manger. Jean de Léry Extrait : « Comparaison de la cruauté française avec celle des barbares » Histoire d’un voyage en terre de Brésil. […] Si on veut venir à l’action brutale de mâcher et manger réellement (comme on parle) la chair humaine, ne s’en est-il point trouvé en ces régions de par deçà, voire même entre ceux qui...

04. avril 2020
1. Les amis de Meursault Ici, le terme “ami” n’est pas adéquat. Un ami est une personne avec qui on partage une relation intime lorsque l’on partage des secrets, des rêves. Les amis de Meursault sont : Céleste qui fait partie de son quotidien. Elle tient un restaurant où Meursault prend tous ses repas. Le vieux Salamano est un des voisins de Meursault. Cet homme martyrise son chien en permanence. Raymond est un autre voisin de Meursault, qui aimerait être ami avec lui. Il essaie de...

Afficher plus